lundi 16 juillet 2007

Respirer mieux encore chaque jour

« Jadis, les Chinois disaient que les gens qui étaient prêts à mourir ne respiraient que par le nez, tandis que les personnes malades respirent par les épaules et les gens ordinaires respirent par la poitrine. On disait des sages qu’ils respiraient par le ventre et des maîtres, qu’ils respiraient par la plante des pieds. Cela signifie que plus le point de sa respiration est bas, plus un individu a son ochitsuki (japonais pour Ki équilibre) ou sérénité, profondément, et plus il peut respirer avec tout son organisme. »

Je ne respire que par le nez, j’ai l’impression de me perdre dans ma vie, je cherche, je furète, je chemine, pour trouver des moyens d’ancrage, des exercices de corps (et non physiques) pour m’enraciner en moi, retrouver mon corps. Pour prendre soi de soi (comme une jolie fée nous le conseille), voici un petit billet sur la respiration visualisée.

Je vous propose la respiration visualisée de MASUNAGA, philosophe japonais et maître zen, praticien d’un shiatsu relié à la médecine chinoise des méridiens, du Yin et du Yang et de la bonne circulation du Ki. Car à l’inverse de toute conception occidentale, la vision de ce maître est de faire les choses sans forcer, la respiration ou les exercices de santé. Tout doit être fait doucement, tranquillement en respirant.

Alors représentez-vous votre corps entier comme un ballon !


« Maintenant que vous tenez une image vivante de votre corps, augmentez progressivement votre corps depuis le bas tandis que vous inspirez, et continuez à inspirer jusqu’à ce que vous soyez entièrement rempli jusqu’à la tête. Stoppez momentanément la respiration et laissez vos membres s’étendre par la pression d’air qui s’est accumulée. Puis, en commençant à expirer et à relâcher l’air, imaginez que vous vous dégonflez lentement comme un ballon. Lorsque le ballon est vide, reposez-vous simplement et détendez-vous brièvement dans cette position de dégonflé. »

- extraits de « Zen, exercices visualisés » de Shizuto MASUNAGA -

Edit du 09/03/08: je parle du Ki, Qi, Chi avec TOHEI ici, en rapport à la peinture asiatique et expliqué aux enfants avec le massage chinois des pieds .

9 commentaires:

BelleSahi a dit…

Je respire par le ventre. Je l'ai remarqué lorsque j'ai fait de la sophrologie pendant mes grossesses, en préparation à l'accouchement.
Merci pour ce post intéressant !

Coumarine a dit…

quand je souffrais de spasmophilie, je m'en suis sortie en apprenant à respirer dans le ventre...
au fur et à mesure je me suis enstie mieux.
Quand je suis stressée, je réalise que ma respiration reste dans le heut de ma poitrine...
En effet ce post est très intéressant...

Lysalys a dit…

Deux autres moyens pour apprendre à respirer par le ventre : le théâtre. En fait c'est le jour où j'ai pris conscience de ma mauvaise respiration car on parle aussi avec le haut des cordes vocales tandis qu'au théâtre il faut parler avec le ventre pour mieux faire porter sa voix. Du coup respirer un minimum aussi, sinon on s'essoufle ! Mais bon pas évident de trouver son souffle.

Et puis il y a aussi le qi-gong qui t'apprend à t'enraciner dans le sol (tu dois t'imaginer reliée à la terre, un moyen de comprendre que tu ne fais qu'un avec l'univers). Une discipline chinoise qui bien sûr travaille sur le souffle.

Je vais essayer le coup du ballon parce que c'est fou comme nos mauvaises habitudes occidentales reviennent vite !

BelleSahi a dit…

La chanson aussi apprend à respirer ! Bises Vanessa !

Vanessa a dit…

Bellesahi: oui la sophrologie nous apprend aussi à savoir quelle est notre respiration ...et à l'améliorer. Mais pour la chanson, ce'st difficile pour moi. Merci des pistes.

Coumarine: moi aussi j'aimerais avoir la présence d'esprit de mieux respirée quand je suis surchargée d'émotions. Je ne désepère pas.

Lysalys: moi j'essaye le souffle pour la lecture à voix haute mais sans succès par des méthodes traditionnelles. Je regarde le qi-gong pour voir si le principe est totalement différent. Merci

mamzelle yaya a dit…

même la philosophie indienne qu' on retrouve dans le yoga parle de la respiration " prana"
nous ne somme rien sans cette énergie et concsience de la respiration qu' on néglige !

Vanessa a dit…

Mamzelle yaya: oui dans toutes les sagesses, une place primordiale est laissée à la respiration. Il ne reste qu'à choisir la sagesse qui nous parle.

Harvey Teikel a dit…

Très bien de décrire et de rappeler les 6 mouvements de préparation au shiatsu, que j'ai donc pratiqué un bout de temps avec une élève de Masunaga. Voir le site inscrit dans mon mail…
J'apprécie le contenu de ton blog. bravo.
Harvey

Vanessa a dit…

Harvey teikel: et dire que je ne les pratique que peu, dillétante que je suis... mais je vais modifier la chose, c'est sûr... et puis au risque de rabacher: je t'envie... d'avoir pu pratiquer avec un élève de MASUNAGA.