vendredi 5 octobre 2007

Yaël


A sa naissance, il était déjà temps d’envoyer un faire-part de naissance. Nous n’avons pas réussi à nous exécuter. Pris par le temps, oui, c’est la principale raison…moi, j’aimerais y voir une autre.
Les faires-parts me semblent impersonnels : proposés par les sociétés, tous prêts, de naissance, mariage ou décès, seules les images changent. A une naissance, nous avons envie de courir à la maternité féliciter la maman, le papa et regarder ce petit bout d’homme encore tout fripé et tout surpris d’être avec nous à la lumière du jour. A un mariage, nous avons envie de chanter, danser, applaudir l’union des mariés et profiter avec eux et leurs plus proches amis d’un moment de la journée. A un décès, nous souhaitons suivre dans sa dernière demeure le défunt, l’accompagner, lui dire que pour nous ça ira, qu’il ne s’inquiète pas et que même si nous n’allons pas le voir fréquemment sur sa tombe ou sur le lieu de dispersion des cendres, nous le gardons dans notre cœur !
Je ne voulais pas, de toute façon, de photos du visage du nouveau-né. J’avais l’impression que nous lui imposions le « bonjour », la présentation doit se faire dans les deux sens : il a été ainsi présenté aux proches depuis un an, au fur et à mesure, les proches (et les moins proches) l’ont regardé comme lui les a regardés… Alors si des faires-parts partaient, je voulais cette photo-là de ses mains volant comme des papillons ou celle-ci de nos mains .

Demain Yaël a 1 an ! Il entre de lui-même dans la société, il se présente, fait le timide (rarement), sourit, rit, interroge du regard, interpelle ses voisins, ne veut pas être dans vos bras ou vous les réclame, vient vers vous ou vous ignore, c’est lui qui décide ! Alors maintenant je veux bien le présenter : voilà notre fils. Le possessif n’est pas important, oui nous l’avons créé à deux, oui je l’ai porté, oui nous l’avons mis au monde…et seul, il se présente au monde !

Pendant un an,

Lavé, frictionné – à défaut de rester dans une crasse protectrice - à l’eau de ville - à défaut de tisanes ou de marinades d’épices -, à sa venue au monde par les spécialistes et son papa dans un lavabo à cet effet, puis dans une baignoire de bébé, quelques jours dans une grande bassine, puis dans la baignoire familiale - à défaut de calebasse-
Massé avec de l’huile d’amande douce, de l’huile de massage spécial bébé - à défaut d’huile de moutarde, de sésame ou de coco –
Crémé – à défaut d’être enfumé-
Au naturel – à défaut d’être enduit de pâte d’hématite contre le soleil, d’être peint au roucou, d’être protégé par un petit pois au troisième œil –
Le cheveu libre – à défaut d’être huppé, rasé, redloksé-, lavé – à défaut d’être du « duvet d’oiseau » -
Habillé en pyjama pendant 3 mois (de bleu ou d’autres couleurs) – à défaut d’être enrubanné, emmitouflé, breloqué ou gri-grisé ou tout simplement nu –
Porté – à défaut d’être balloté – pendant 9 mois dans un porte-bébé occidental à défaut d’être en lianes, peaux ou filets - , pour aller au marché, en balade, à la découverte, à la rencontre des parents, grands-parents, arrières grands-parents, tantines, de sang ou de coeur, tontons et tous les autres – à défaut de suivre maman au travail –
Déposé et bercé dans un lit à barreaux – à défaut d’être un hamac, un panier, une nacelle ou un ballot de tissu –
Allaité dans un délai prescrit par les malentendus des spécialistes – à défaut d’avoir été sevré naturellement – mais ayant reçu la becquée…
Présenté à la parenté et aux proches – à défaut d’avoir garder un laps de temps nécessaire aux esprits- de tous venants et par une fête –à défaut d’avoir suivi le rite complet-

Et puis tenu serré, cajolé, soutenu, embrassé, papouillé, photographié, câliné, dorloté, reniflé, pincé…selon les proches.

Voilà ce que je vois le plus de lui en ce moment:





Il a 1 an demain...et nous 1 an d'expérience en tant que parents: le bonheur est là!

17 commentaires:

BelleSahi a dit…

Que d'amour dans ce billet. Je ne vois rien d'autre à ajouter. Joyeux anniversaire à tous les trois demain.

Envol de papillons a dit…

La tendresse d'une mére ... la liberté, celle d'être soi par un regard aimant ... ton billet est si beau, si émouvant : une déclaration d'amour à la vie ! Du soleil et la douceur de ton billet : une belle journée, merci !

Vanessa a dit…

Bellesahi: merci

Envol de papillons: merci...pour lui et pour moi.

Coumarine a dit…

émue en lisant cette belle tendresse...
Bon anniversaire à Yaël

Katell a dit…

Joyeux anniversaire à vous trois!
Que d'amour maternel...il me tarde d'être enfin maman!

beatrix a dit…

Moi aussi je suis émue devant ce tout mignon yaêl et par tes mots..si beaux..passe unetrès belle journée demain.

Lysalys a dit…

Joyeux anniversaire à Yaël et aussi à toi : un an de maternité, un an pour apprendre à devenir maman, une année qui nous apprend tellement...

maijo a dit…

Quel billet merveilleux pour nous parler de ton petit bonhomme. L'amour et la tendresse débordent de tous les côtés.
Je vous souhaite à tous les trois un joyeux anniversaire et plein d'années d'amour encore à partager.

Marraine a dit…

Elles ont déjà tout dit: quel beau billet, Vanessa!

cathulu a dit…

Très joli billet plein de tendresse et d'amour. Bon anniversaire petit homme !

Lamousmé a dit…

bon si on tient pas tout à fait compte de l'heure ;o)....je suis donc le bon jour....bon anniversaire au petit bonhomme!!!!!!!!!!!! et bien sur à la maman et au papa!!!:o)

entr2rives_bloggerworld a dit…

Happy birthday de Fred

Il était un petit homme
Pirouette cacahuète
Il était un petit homme
Qui avait une drôle de maison
Qui avait une drôle de maison
Sa maison est en carton
Pirouette cacahuète
Sa maison est en carton
Les escaliers sont en papier
Les escaliers sont en papier
Si vous voulez y monter
Pirouette cacahuète
Si vous voulez y monter
Vous vous casserez le bout du nez
Vous vous casserez le bout du nez
Le facteur y est monté
Pirouette cacahuète
Le facteur y est monté
Il s'est cassé le bout du nez
Il s'est cassé le bout du nez
On lui a raccommodé
Pirouette cacahuète
On lui a raccommodé
Avec du joli fil doré
Avec du joli fil doré
Le beau fil, il s'est cassé
Pirouette cacahuète
Le beau fil, il s'est cassé
Le bout du nez s'est envolé
Le bout du nez s'est envolé
Un avion à réaction
Pirouette cacahuète
Un avion à réaction
A rattrapé le bout du nez
A rattrapé le bout du nez
Mon histoire est terminée
Pirouette cacahuète
Mon histoire est terminée
Messieurs, mesdames applaudissez
Messieurs, mesdames applaudissez

Vanessa a dit…

Coumarine: merci pour lui

Katell: oui c'est une sensation boulerversante! Je te le souhaite!!

Béatrix: merci, oui nous avons passé une très bonne journée (très excitante pour le bout de chou).

LYsalys: oui un année pleine d'enseignements...hi, hi

Vanessa a dit…

Maijo: oh oui merci, plein de partages!

Marraine: merci

Cathulu: merci pour lui

Lamousmé: oui aussi un peu pour le papa, ;-))))

Fred: super, merci de ta pertinence.

Holly Golightly a dit…

Je te lis, Vanessa, et je suis dans une émotion, une forme de pureté. Je te remercie pour ce partage. C'est important pour moi. Très important.

Lily a dit…

Bel anniversaire ! :)
et plein de petits sourires par ce que bien sûr les mots me manquent devant tant d'amour...

Vanessa a dit…

Holly golightly: ces mots sont écrits pour le partage, tu le sais bien...du beau, du moins beau, il me faut de tout.

Lily: merci