mercredi 24 septembre 2008

Hygiène de l'oreille, de l'otite aux chevilles

Hier fut une journée au chaud à cocooner nos chevilles et nos oreilles. Quel rapport ! Si, si il y en a un. Et un jour, cette partie-là de notre anatomie se réveille et cela devient évidemment un billet du jour.

Commençons par la maman.
J’avais l’intention de vous parler des bougies d’oreilles depuis quelques temps. Quand je vais chez ma mère, je profite à chaque fois pour en être le sujet. Mon homme craint de me bruler. Ce sont des bâtonnets creux, de cire, que l’on enflamme et laisse en combustion permanente, placés à l’orifice de chaque oreille. J’aime énormément cette pratique, définitivement intéressante pour l’hygiène des oreilles, car par effet de dépression due à la chaleur, l’excès de cérumen monte dans la chandelle… pas de cotons tige, ni de pschitt auriculaire…mais en plus c’est un moment de détente. Il serait avéré que les points d’acupuncture de l’oreille sont activés par la chaleur. D’autres y voient aussi un peu d’auriculothérapie. Il faut tout de même rester prudents et ne pas se laisser aller à toutes les « patamédecines » sans s’être un peu plus renseignés.


*source acupuncture de l'oreille

Il n’empêche, cette séance de bougie d’oreille, dénommées souvent bougies Hopi en référence à un peuple amérindien qui en avait l’usage (mais ce n’est pas le seul), se révèle un moment de relaxation sûre. Je ne sais pas si tous les bienfaits, autre qu’une détente et une hygiène de l’oreille, sont réels et je reste sceptique sur une séance faite par un professionnel (chère, très, très chère). Mais rien ne vous empêche de lire comment ça marche ici et ou d’aller plus avant avec le livre de Jili HAMILTON. Attention cependant à ne pas procéder à cette pratique en cours d’otite ! Voici le mode d'utilisation clair.

Quand au terme de bougie Hopi, la marque que j’utilise le plus souvent, mets bien en garde cette appellation frauduleuse et marketing. Ce fut un énorme plaisir cependant d’admirer les coiffes des demoiselles Hopi

*source Hopi : Cynthia WEARDEN

Et maintenant le lutin atteint de deux otites (une pour chaque oreille).
Nous pouvons dire que chez nous deux conceptions de la médecine s’affrontent. Une traditionnelle, qui a fait ses preuves, prônée par le papa… et une alternative, toujours en constante argumentation, de la maman. Je suis persuadée que la médecine se doit d’être holistique et de considérer tous les aspects du corps, santé liée à l’alimentation, à l’état des organes etc… Pour moi le symptôme est à traité en même temps que le déséquilibre corporel. Je suis encore sur la voie de cette démarche alternative. Pourtant je suis convaincue par le Shiatsu (cf. les makko-ho de santé publique). Je suis aussi très favorable à l’aromathérapie, la naturopathie et l’ostéopathie… toujours avec précaution tout de même.

Alors oui le diagnostique a été posé par un pédiatre, tout ce qu’il y a de plus traditionnel, et de mon côté je suis partie à l’aventure des démarches alternatives de soulagement (de santé?!). Alors quoi faire en cas d’otite ? J’ai beaucoup de mal avec les antibiotiques et suis bien plus favorable aux eubiotiques que sont par exemple les huiles essentielles (je parlais de la notion d’eubiotique et vous rappelle quelques recommandations en ouvrant mon tiroir).
Une première approche m’a parue agréable, pas tout à fait patamédecine et encore très proche de nos conceptions : reprenant quelques principes comme le lavage de nez en prévention, les soins locaux, la phytothérapie et l’homéothérapie… soit l’impasse des antibiotiques.
Puis toujours intéressée par les huiles essentielles, j’ai trouvé mon bonheur an aromathéparie avec l’introduction d’un coton ouaté avec une goutte d’huile essentielle de lavande dans le tout début du conduit auditif avec toutes les indications trouvées ici.
Enfin, cherchant une manière de concevoir l’otite comme un dérèglement du corps et non comme un symptôme local, j’ai trouvé une dernière approche des plus intéressantes. Une conception holistique, un secret de médecine japonaise, offert dans le cadre du Seitai, pratique pour retrouver la sensibilité du corps. J’ai trouvé une vraie démarche qui correspond tout-à fait à mes conceptions, lisez plutôt ce billet du blog Toucher la vie que je vous recommande pour découvrir ce qu’est le Seitai (les vidéos sont aussi très explicites) avant de faire un billet plus complet. Alors oui, le bain de pied s’est fait rituel… l’occasion de découvrir d’autres mots : " - Calaaaage - Oui, du carrelage - Peintuuuu - Oui, de la peinture sur le plafond", l’huile de massage bio pour bébé a servi à garder la chaleur aux chevilles et j’ai pris beaucoup de plaisir à masser rondement ou par d’infimes pressions, longuement, les malléoles du loupiot. Plaisir partagé, réclamé, plébiscité.

*source massage (à lire pour se faire une idée des autres massages possibles du bambin)

Je ne l’ai pas mis au régime du manger moins, à l’inverse d’un « traitement » futur de sa maman (qui comprendra pourquoi les otites lui sont encore comme proches et pas seulement des « amis » d’enfance)… ni fait le Taiso, exercice corporel spécifique du Seitai, de l’oiseau. Mais je vais me former encore et encore. A suivre.
En attendant, je pars à ma séance de shiatsu.

Rajout: je vous présente le sokutô en détails (le bain de pieds du seitai) là
et en plus l'importance d'une gymnastique de la trompe d'eustache

7 commentaires:

tina a dit…

Bonjour Vanessa,
je passe régulièrement te voir mais ne laisse pas forcément de commentaires... et je continue à déguster ton café (si si) pieusement conservé au frigo...
En ce qui concerne l'otite, j'ai juste un témoignage à t'apporter. Mère de 3 enfants, grands maintenant, j'ai eu souvent affaire à ce genre de douleurs pour eux petits. En fait, ils ont rapidement été traités par homéopathie, qui peut marcher même sur une otite en crise (j'ai testé pour vous). La condition est d'abord d'avoir un bon homéopathe, qui va justement avoir une approche holistique pour fixer le traitement. La 2e était, pour moi, de résister les premières 48h le temps que le traitement fasse effet, en voyant souffrir mes petits bouts.... Cela dit, attention, il peut arriver que les antibiotiques soient nécessaires, car l'otite peut se transformer en infection... Mes enfants sont soignés par homéopathie depuis 10 ans, en ayant recours quand il le faut vraiment à l'allopathie, qui est utile dans son champ d'intervention, et tout se passe bien ! Ca doit faire 5 ans qu'ils n'ont pas pris d'antibios. Je crois qu'il ne faut rien refuser, mais que les pratiques alternatives permettent souvent d'anticiper les choses et d'éviter d'en arriver à utiliser des traitements plus conséquents qui fragilisent le corps. je bénis mon ostéo tous les jours, ayant des pb de dos, parce que je ne prends plus d'anti-inflammatoires...Ouh là, mon comm est trop long ! Mille excuses !

Vanessa a dit…

Tina: oui une anticipation par les méthodes alternatives. Merci de ton témoignage... mais non il n'est pas trop long.
C'est un plaisir de te savoir par-ci, par-là, avec une tasse de café moussonnée ;)))

conseil sante a dit…

Bonjour,
Merci pour cette image très intéressante avec les différents points importants de l'oreille

Bon week-end à vous
David de http://www.conseil-sante.org

Katell a dit…

coucou vanessa!
je suis comme toi certaine que l'alimentation et la santé sont indissociables. Lorsque je vois mes petits élèves bourrés d'antibio pour pouvoir aller à l'école et permettre aux parents d'aller au travail, j'en suis malade! En effet, dès l'arrêt des antibio, cela repart comme en 40!
Je suis allée visiter le blog où il est question des bains de pieds...je pense qu eje vais m'octroyer ce genre de délassements dès maintenant!
Merci pour ce bel article qui nous rappelle combien notre corps est un bien dont il nous faut prendre soin et surtout respecter.

Vanessa a dit…

David: bienvenue entre mes billets. De rien, mais c'est vrai qu'un billet spécial aurait eu aussi beaucoup d'intérêt... à laisser à ceux qui savent...

Katell: ravie de te savoir les pieds dans l'eau chaude... je suis trop loin pour te masser les chevilles mais Mr Katell sera là... à suivre pour d'autres merveilles du site en question plus tard.

Mirontaine a dit…

J'apprends beaucoup grâce à toi et mon petit homme va en tirer profit lui aussi.Merci.

Vanessa a dit…

Mirontaine: avec plaisir! Les questions du quotidien prennent aussi plus de profit avec un billet sur ce blog.