mardi 18 septembre 2007

Au nom des demoiselles de SIGIRIYA

Je pourrais vous parler de ce château en haut de cette colline, du rocher Sigiriya au Sri Lanka. De cette excursion faite avec ma mère et des quelques 400 marches qu’il a fallu grimper pour arriver sur le plateau aux fondations (essayez donc de grimper sur la Tour Eiffel par les escaliers !).


De ces pattes de lion, SIGIRIYA voulant dire le rocher au lion, que nous rencontrons à mi-chemin. De ces chocs culturels que nous avons eus pendant ce voyage entre aventure et découverte de la population.


Mais là je voulais m’arrêter sur une rencontre voluptueuse avec les demoiselles de Sigirya, découvertes en 1831. Il y a plusieurs hypothèses sur le sujet : des dames de cours pour certains, des créatures célestes émergeant des nuages, des reines ou princesses, des apsaras (représentations des esprits de l’air, sortes de houris, femmes qui dans le Coran sont destinées à ceux qui atteignent le paradis)…


« Peu de demoiselles peuvent se vanter d’avoir eu autant d’admirateurs. Celles de Sigiriya ont engendré toute une littérature de graffitis, véritables poèmes à la gloire de la femme. Ils ont été rédigés par des visiteurs anonymes, principalement entre les VIIe et Xe siècles. (…)


*source photo
« La demoiselle à peau dorée a séduit mon esprit et mes yeux
Ses jolis seins m’ont rappelé des cygnes ivres de nectar.
Comment se comporte le cœur de celle qui a des yeux de biche ?
Combien celle qui a de longs cheveux a-t-elle ensorcelé d’hommes ?
Des jeunes filles comme vous font battre le cœur des hommes, vous qui avez également fait frissonner son corps, raidissant sa chevelure de désir.
Douce jeune fille qui êtes sur la montagne, vos dents sont pareilles à des joyaux, faisant étinceler le lotus de vos yeux ; parlez moi doucement de votre cœur.
Nous leur parlons mais ces dames de la montagne ne nous répondent pas.
Elles ne daignent pas même nous accorder un clin d’œil. »
(extraits de « SRI LANKA, vision de l’île de Ceylan » de Suzanne Held et Patrick de Panthou)


12 commentaires:

Marraine a dit…

Je connaissais l'une de es dames, je ne sais plus d'où venait cetet photo mais elle m'a marquée, je suis contente de les découvrir toutes ensembles, ainsi que leur histoire, merci Vanessa.

fashion victim a dit…

Tiens, ça me rappelle les statues sur un temple dans un épisode de Yoko Tsuno et Roger Leloup a inventé une très belle histoire d'amour concernant l'une d'elle...

Béatrix a dit…

Quel voyage Vanessa cela a du être pour toi..elles sont toutes en délicatesse ces images..et comme je suis comme Fashion fan de Yoko Tsuno..je suis contente de les retrouver ici..

BelleSahi a dit…

Quand je vois les photos de tes voyages, pour moi c'est la quatrième dimension. Je n'ai rien vu du monde moi à part les pays limitrophes à la France et la grèce.

caroline_8 a dit…

Ton billet m'a fait penser au film de David Lean: "La route des Indes" où une scène clé se passe dans une grotte sur le site de Marabar; mais point de belles jeunes filles sur les parois... Du coup hier, j'ai voyagé grâce au clic de ma souris:
http://impassesud.joueb.com/news/la-route-des-indes-david-lean-1985

Bonne journée, Vanessa.

caroline_8 a dit…

C'était plutôt des sculptures érotiques... dans les parois de la grotte.

Vanessa a dit…

Marraine: de rien, c'est vrai que je ne les oublierais jamais, nous les découvrons en plein montée, contre nous, sur la droite à à peine 1 mètre!

Fashion victim: Je vais donc lire les aventures de Yoko Tsuno!

Béatrix: un superbe voyage, très éprouvant pour plein de raison mais qui ne laisse pas indemne!

Bellesahi: oui j'ai eu une très grande chance, mais dans ma famille je suis celle qui a le moins bougée!

Caroline: je vais de ce pas suivre ton clic!

Katell a dit…

Magnifique voyage virtuel grâce à ton beau billet et les photos que tu as choisies!
Tu donnes envie d'y aller ;-) Que de souvenirs engrangés avec un tel voyage dans ce pays initiatique!

samy a dit…

Bonjour,
400 marches à grimper ça fait beaucoup, bravo! Une belle aventure et de très belles photos.
Merci pour le voyage virtuel .

Vanessa a dit…

Katell: oui de très nombreux souvenirs, beaux ou durs, mais toujours intenses!

Samy: bienvenue entre mes billets! Oui je peux dire que j'ai souffert mais la vue est magnifique. De rien pour le voyage...je prépare en permanence mes bagages virtuels alors au prochain....

Lamousmé a dit…

superbe voyage!!!

Vanessa a dit…

Lamousmé: oui!