samedi 15 septembre 2007

Oeil du dragon: longane cuisiné ou en tisanes

Mes "bizarreries gustatives" commencent à prendre de la place, je n'aurais jamais pensé. Pendant les vacances, je continuais à chercher comment agrémenter mes ingrédients, un peu loufoques pour le quidam, quand je suis tombée sur le blog en cuisine, j'utilise... . Ce blog reprenant les aliments "inconnus" était ouvert à tous. Vous pensez bien, je n'ai pas résisté. Voici mon premier apport:

J’ai utilisé ce produit avant de savoir de quoi il s'agissait, une bonne fée est passée pour me l’indiquer.
Il s’agit de la pulpe séchée de longane, fruit d'Asie du Sud-est, de son nom botanique : dimocarpus longan. Il est appelé aussi "oeil de dragon" à cause de la marque blanche sur le noyau de son fruit.
*source photo

En fruit frais, sa chair ressemble à celle du litchi, moins juteuse et moins sucrée toutefois. Séché, je l’utilise dans mes woks de légumes, comme j'utiliserais des raisins secs, mes plats de riz ou mes soupes non mixées, il donne une saveur aigre-douce. Vous trouverez ma recette de zoni (bouillon de légume japonais) ici .
Il est aussi le parfum du gâteau de l'an du Nouvel An chinois: le nian gao.

En médecine chinoise, la pulpe est aussi utilisée en tonique fait en réduisant sur le feu de la pulpe et du sucre en portion égale. Une cuillérée est recommandée deux fois par jour.

Et pour vous je rajoute:
" A Java et en Chine, les longanes séchés sont servis en tisane. Les herboristes chinois vendent aussi les fleurs et les feuilles séchées de l'arbre. Les usages du longane en diététique chinoise sont multiples: il est supposé soulager les yeux irrités et les maux d'estomac; être efficace en cas d'insomnie, d'amnésie, d'hydropisie et d'empoisonnement.
Il est censé avoir un effet bénéfique sur le coeur, la rate, le sang et le système nerveux.
Très riche en vitamine C, en fibres et en protéines, le longane contient aussi 10% de glucides, du potassium ainsi que d'autres minéraux."
(extraits de "Saveur et splendeur des fruits tropicaux")

6 commentaires:

anh a dit…

on n'en trouve pas souvent du côté de la Bretagne...merci pour toutes ces précisions autour de ce fruit délicieux. Une découverte gustative qui a l'âge de mon fils, Alex Minh Hoang ( "roi lumineux" !) à l'oeil aussi vif que celui du dragon.

Vanessa a dit…

Anh: quelle jolie description de ton fils...

Lysalys a dit…

Au fin fond de ma campagne, j'ai bien du mal à trouver des fruits vraiment différents et je trouve ton oeil du dragon aussi intriguant que presque effrayant... si on imagine qu'il s'agit d'un oeil fixe.

Vanessa a dit…

Lysalys: là il s'agit d'un noyau coupé, la tache est moins voyante sur le noyau complet...;-)
Et puis la campagne me manque: je n'ai pas d'orties sous la main, ni de bourrache etc...

Lamousmé a dit…

quelle poésie dans un monde que j'ignore totalement: celui de la cuisine!!! ;o)

Vanessa a dit…

Lamousmé: oui, il y a des gens qui en parlent si bien... je ne suis qu'une copieuse!