mardi 4 septembre 2007

Pour la rentrée...

Pour ne pas vous proposer que du sérieux, voir précédent message, je vous en poste un autre.


J'ai, moi aussi, pensé à la rentrée. J'ai acheté des petites boites à bento (boites repas japonaises). J'ai pensé tout de suite à Sa marraine la fée et ses pique-niques. Pour vous faire une idée c'est cela ou encore plus rigolo et pour ce qui peut se trouver dedans c'est ici ou plus occidental ou sur ce site spécial astuces françaises.



Très petites, elles ne combleront pas ma demande d'une boite à bento traditionnelle à plusieurs compartiments et étages mais elles satisfont tout de même mes petites envies japonisantes. Elles vont par exemple très bien avec mes derniers achats:



Et puis j'ai fait les cookies à la betterave, petite envie depuis l’achat du livre « Desserts de légumes » dont je vous parlais . En fait, ils sont un peu plus rochers que cookies et j'ai eu la main forte en clous de girofle alors attention...le résultat est très agréable de toute manière.



Cookies à la betterave et à l’orange :
Pour 30 à 40 cookies
350g de farine
½ cuillérée à café de levure
1 pincée de sel
1 cuillérée à café de cannelle en poudre
1 cuillérée à café de clous de girofles écrasés (peut-être un peu moins donc)
1 cuillérée à café de noix de muscade râpée
2 œufs
175g de sucre roux
200ml d’huile végétale
300g de flocons d’avoine non toastés
100g de cerneaux de noix (moi j’ai fait moite/moite noix et pistaches)
les zestes d’une orange
200g de purée de betteraves cuites

Préchauffez le four à 190°. Préparer une tôle avec du papier sulfurisé (ou huilé).

Préparez la purée de betterave au mixeur.

Mélangez la farine, la levure, le sel et les épices. Travaillez au fouet le sucre avec les œufs, incorporez l’huile. Ajoutez la farine et tous les autres ingrédients. Remuez délicatement pour obtenir une pâte homogène.

A l’aide d’une cuillère, prélevez les boules de pates et les déposez sur la tôle en les séparant de 4 cm. Mettez au four 12 à 15 minutes.





Et j'ai réussi à avoir quelques cobayes de choix dont mon cousin, oui le « Balayeur des cimes » dont je vous parlais ici et , de passage à Paris et reparti pour nettoyer le Mont Blanc entre autres. Nous étions pile en train de regarder le micro reportage sur lui aux infos de France2...

11 commentaires:

Lamousmé a dit…

dit donc il a grandit le fiston!!!! et le cousin est pas mal du tout!!! ;o)

Marraine a dit…

Elle a raison Lamousmé, pas mal! Merci pour le clin d'oeil à mes pique-niques, je n'avais pas encore lu ce billet-ci!

Vanessa a dit…

Lamousmé: libre, mais indisponible: il ne pense qu'à lenvironnement pour l'instant...il faut l'aggriper pendant une de ses ascensions et lui donner un bisou dont il se souviendra dans 3 ans: période plus disponible pour ses amours. ;-)))

Marraine: oui, oui nous avons de beaux personnages chez nous (je suis la seule à ne pouvoir montrer aucun muscle, pour l'instant, attendons de voir dans 1 an!)
De rien pour les boites/repas!

fashion victim a dit…

J'adore les boîtes à bento : elles sont "kawai"! :))

Vanessa a dit…

Fashion victim: oui j'adore (elles sont à l'expo Tokyo du Bon marché!! et j'essaye de trouver d'autres endroits pour en trouver d'autres).

mamzelle yaya a dit…

j' avais vu une merveilleuse recette de cake a la betteraves et je n' ai pas eu encore l' occasion de le faire
mais cela me redonne envie de le faire !

Vanessa a dit…

Mamzelle Yaya: à ne pas hésiter, pour sûr, la betterave est toute douce.

n-talo a dit…

pas mal, parce que nous avons de la betterave dans le panier toute les semaines et certaines fois , il faut faire autre chose !

Vanessa a dit…

N-talo: alors as-tu réussi à faire des cookies et non des rochers comme moi?

rose a dit…

Je me promène... j'aime bien tes boîtes à bento (j'ai les mêmes tentations japonisantes ; et quel chic au moment de la pause déjeuner au milieu des tupp' si communs !)

Vanessa a dit…

Rose: oui un certain snobisme, hi, hi, j'avoue aimer être originale grace à ce genre de petits détails.
J'aime beaucoup d'objets utiles japonais....
Ravie de te savoir voyageuse dans mon univers et entre mes billets.