lundi 24 septembre 2007

Carnets ouverts de fibres, fleurs et tissus

Miss fenêtres sur la cour dévoile des pages de ses carnets. Elle nous propose un voyage en partage de nos impressions...quelle belle idée, pour des créateurs, des éternels enfants, des insoumis du non-rêve, toujours émerveillés...
si vous choisissez de voir un lutin derrière un arbre
si vous jubilez de lire une demande aux étoiles sur un horodateur
si vous voyez plus de deux couleurs dans un ciel
si vous trouvez qu'une gouttière ressemble plus à une racine, une cheminée à un champignon
si vous faites parlez les nuages
si vous imaginez ce qui ce cache derrière les portes
si vous êtes sensible au loup autant qu'au chaperon rouge
si vous voyez la rosée, la bruine, la brume, plus que les fleurs
si vous aimez entendre dans vos têtes des poèmes, des comptines, des textes bien écrits
si vous êtes susceptible de vous arrêter pour une simple odeur de tomate fraiche


Je commencerais par le début: mes carnets intouchables, tellement beaux, que je n'imagine pas pouvoir les entâcher avec mon écriture, mes mots, mes croquis et mes aquarelles. Du papier pressé avec des fibres, des fleurs, des feuilles, des tissus à l'intérieur...




C'est l'attirance du sublime, une envie de perfection....
Un sadisme incidieux, une frustration entière: "Chaque fois que je pourrais être heureuse, je me retiens au lieu de me laisser aller." (extrait de "Un thé au Sahara" de Paul BOWLES).

Ces carnets sont sûrement destinés aux mots des autres, de vous, belles écritures: des mots qui vont plus loin, plus haut, plus profond...

6 commentaires:

caroline_8 a dit…

Vanessa, merci d'ouvrir ton coeur... euh, tes carnets pour encore une fois être dans la communion de l'écrit. Cela faisait très longtemps... je crois que Delphine serait tentée! Et j'ai même l'impression que tu as tiré le portrait à chacune d'entre nous... j'en ai reconnu quelques unes!

maijo a dit…

Magnifiques, ces carnets.

beatrix a dit…

et bien j'ai vu aujourd'hui plus de deux couleurs dans le ciel et je t'envoie le grand sourire que j'ai eu en lisant ton article.

Vanessa a dit…

Caroline: c'est un plaisir de suivre tes virevoltantes impressions...
quand au portrait, j'espère que tous ceux qui passent par ce blog se reconnaitront un peu, sinon je ne sais pas si le voyage par chez moi leur est plaisant ;-)))

Maijo: trop beaux même...je ne les mets même pas en valeur!

Béatrix: mademoiselle aux multiples bleus, bien le bonjour!

Lamousmé a dit…

non moi je me reconnais pas du tout!!!! DU TOUT!!! mouhahahahhaha

Vanessa a dit…

Lamousmé: bien sûr que tu ne peux pas te reconnaitre ;-)))))))))