mardi 18 décembre 2007

Le Mudam ou une invitation mystérieuse

Notre escapade au Luxembourg nous a réservé de belles surprises, dont une. J’ai été fille au père chez une amie de ma tante près de Luxembourg-ville. Elle nous a proposé de la retrouver lors d’un vernissage de peinture moderne au Musée d’art moderne à Kirchberg (le Mudam).
Luxembourg-ville n’a pas prévu d’être facilement accessible pour les touristes, les bus sont mal indiqués, les circuits encore moins et les arrêts très mal renseignés et dans le bus et sur les trottoirs. Alors ce fut une expédition en soi, dans ce froid glacial, pour arriver à un quartier immense, fait de très grands bâtiments très éloignés les uns des autres et sans enseigne ni lumière. De bons guides, passants ou vigiles… des chemins indiqués à la lumière vacillante :



« Derrière le Philarmonium, au fond en passant par le chemin éclairé ( ?), vers la grue, entre les deux bâtiments, allez vers la flèche… »


Je vous montre le bâtiment, fléché, de plein jour…


L’architecte, Leoh Ming Pei, est connu en France pour sa réalisation de la Pyramide du Louvre (et pyramide inversée) à Paris. Nous retrouvons ces grands espaces, un plafond très haut, ses jeux de lumières (d’ombres ici) avec les panneaux de verre et cette sorte de toile d’araignée…
Un petit autoportrait avec mon homme sous une de ses « vérandas »…


Point besoin de carton d’invitation : pour trouver le lieu de rendez-vous et l’heure, il faut être averti ! Ici tous les ponts de Luxembourg sont là, les manifestations ne sont pas très nombreuses et la population non plus…et un ambassadeur du Portugal : il s’agit d’une exposition d’art contemporain portugais.
Le discours…


Et quelques œuvres…
A l’entrée, une plante grimpante et envahissante, Beanstalk, de Joao Pedro Vale…


Un cœur rouge, tournant sur lui-même, accompagné de musique…vous le voyez dans la vitre au fond… Red Independant Heart de Joanas Vasconcelos, sur une mélancolie du fado...


le plus impressionnant les ombres sur les trois murs…changeantes, où se mêlent les visiteurs en ombres chinoises…


des arbustes de Miguel Branco


une vague de Hokusai pour Mirko qui se prolonge sur plusieurs murs..


une œuvre prise en photo dans une pièce exposition permanente américaine, Lily regarde :
une calligraphie sur tableau blanc, déconstruite…


le blanc pas si blanc, ici une tache, là du brun, ici une éraflure, là un coup de pinceau etc…(un petit retour sur le tableau sujet à disputes de « Art » de Yasmina REZA non ! J’en parlais et Lily plus en profondeur ici )

J’ai aussi été troublée par deux vidéos :
L'une de Joana Penalva montre en gros plan les anneaux d’un gymnaste en pleine exercice de son talent, l’ambiance sonore est le bruit fait par les anneaux, la trosion, le claquage des cordes…tout cela devient dramatique…le gymnaste descend-il de ses anneaux ou chute-t-il ?
Et une autre de Felipa Cesar, "Romance Reedit", insignifiante si nous n’y prenons pas garde ! Une vidéo fébrile, de mauvaise qualité, des gros plans mal faits, des raccords pas superbes, un bruit de fond moche…nous n’avons que des visages d’inconnus attendant le train, le bus etc…
Le point fort est justement que l’inconnu remarque qu’il est filmé, en prend conscience, s’amuse, s’irrite, s’enorgueillit, jauge le cameraman, va jusqu’à un soupçon de communication… et l’artiste de mettre en regard un autre visage pris au même piège et là d’autres histoires fictives peuvent commencer : se jauger, se séduire, s’ennuyer ferme à deux, se mépriser etc…voilà une bonne partie de fou-rire quand vous vous prenez au jeu !

Les noms des artistes sont ici

7 commentaires:

rose a dit…

Merci pour cette promenade...

Mirko a dit…

Merci pour le clin d'oeil, l'installation avec les ombres à l'air assez géniale.

Vanessa a dit…

Rose: de rien, je dois retrouver le nom des artistes...

Mirko: de rien, je retrouve les références de cet artiste portugais.

Lily a dit…

MERCI Vanessa !!
Décidément j'aurais bien aimé y faire un petit tour moi aussi. Mais d'une certaine façon, grâce à tes (superbes !) photos, c'est chose faite !

Vanessa a dit…

Lily: merci...pas photographe mais je me soigne...un certain regard c'est déjà ça!

Anh a dit…

l'ombre dentelle, un coeur sur fond de fado...joli programme...merci Vanessa pour cette impression. Je vais de ce pas voir qui est l'artiste.

Vanessa a dit…

Anh: oui un très beau moment... mais je ne sais pas si les ombres étaient si prévues au programme... le coeur tourne tout doucement et avec l'ambiance musicale c'est déjà un très beau moment.