samedi 1 mars 2008

Lu Yu nous parle de torréfaction du thé

Katell m’avait un peu intriguée avec cette torréfaction du thé. Je n’ai pas réussi à trouver une définition claire de ce que c’est : pour certains il s’agit juste d’un procédé utilisé pour les thés verts, pour d’autres ce serait le panning process, encore pour d’autres il faudrait faire la distinction entre méthode chinoise et japonaise. Je ne suis pas une experte…je reste dans le flou…Teamasters, blog hautement recommandable, nous explique aussi les différents degrés de torréfaction des Wulongs.

Loin d’être un traité sur le thé, l’indice de mon (ou ma) swappé(e) du Mini Swap Thé reprend tout de même ce superbe extrait sur la torréfaction des galettes de thé, pu’er, tiré de « Cha Jing ou classique du thé » de Lu Yu que j’avais lu chez Katell :
"Lorsqu'on torréfie du thé en galettes, il faut veiller à ne pas le faire au-dessus de braises exposées au vent : le feu s'élevant de façon sporadique, les flammes seraient comme de petites lames et le thé ne serait pas chauffé de manière homogène. Il convient de l'approcher du feu, de le tourner sans relâche jusqu'à l'apparition de petites aspérités, telles celles qu'on trouve sur le dos d'un crapaud. Alors, on continue à rôtir les galettes à la flamme, mais à cinq pouces de distance. Dans le cas où la galette gondole, ou qu'elle se désagrège, il faut recommencer la torréfaction depuis le début."
Lu Yu est un personnage emblématique de la légende du thé. Maître de thé, spécialiste dans le choix des eaux qui servent à sa préparation, ses écrits sont une pierre angulaire des pratiques autour du thé.


Pour un exposé complet n’hésitez pas à lire ce superbe billet d’où provient cette peinture, qui me fait penser au travail de Fan ZENG .

« Pour chasser la soif, il faut boire de l’eau. Pour chasser l’ennui, il faut boire du vin. Pour s’éclaircir l’esprit et rester éveillé, il faut boire du thé. »

Lu Yu « Cha Jing ou classique du thé »

4 commentaires:

Holly Golightly a dit…

Quand je te lis, je me sens vivante.
Tes billets sur le thé, les plats, les aliments me réconcilient. Je ne peux pas t'expliquer. C'est comme cela.
J'ignorais pour la torréfaction du thé.

Vanessa a dit…

Holly golightly: je te souhaite vivante... encore et encore...

Katell a dit…

J'ai lu ta question sur mon blog. Comme je n'ai pas lu le livre en question (honte à moi!) je ne peux te renseigner :-(
Tes billets sont toujours d'une saveur subtile et parfumée...huummm j'adore :-D

Vanessa a dit…

Katell: merci...bon, je vais trouver et je te le dirais!