jeudi 15 février 2007

Dédicace

Tu aurais aimé que je te le dise en dessin...j'ai du mal à te le dire avec autre chose que des mots surannés...
alors j'emploie les mots des autres....


« Le philosophe Mo Zi, en se promenant, vit par hasard quelqu’un qui était en train de teindre de la soie. Les écheveaux de soie blanche, après avoir été laissés un moment dans une jarre de teinture verte, ressortaient comme de la soie verte ; et ceux qui étaient plongés dans la teinture jaune devenaient de la soie jaune. « De la soie blanche, soupira le philosophe, au contact d’une teinture quelconque, adopte entièrement sa couleur. L’homme est également ainsi : au contact des gens bons, il se conduit en homme bon, et s’il est avec des gens mauvais, il est difficile de garantir qu’il ne deviendra pas mauvais à leur exemple. Dans ces conditions, comment peut-on ne pas choisir ses compagnons avec grand soin ! » (extrait du livre « Lettre à une jeune fille qui voudrait partir en Chine » de Jacques PIMPANEAU) Merci mon amour d’être ma principale teinture…

4 commentaires:

Katell Bouali a dit…

Que c'est beau cette déclaration! La citation est excellente aussi.

Vanessa a dit…

Merci Katell...comme toujours j'ai besoin d'inspiration...mais je me soigne...et réitère souvent ces petites attentions...pour que mon grand trésor ne se sente jamais esseulé...
Question inspiration littéraire, je te fais confiance.

Marraine a dit…

Bravo Vanessa!

Vanessa a dit…

Marraine: merci...avec les mots des autres, c'est toujours plus facile.